Comprendre pourquoi choisir un détecteur de monoxyde de carbone

Contrairement aux détecteurs de fumée, les détecteurs de monoxyde de carbone ne sont pas obligatoires mais peuvent êtres installés en complémentarité pour une sécurité accrue. Vous éviterez ainsi tout risque d'intoxication aux émissions de monoxyde de carbone.

Où trouve t'on du monoxyde de carbone (CO) ?

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique très dangereux provenant de combustions diverses comme le bois, le charbon, le fioul, essence, gaz de ville ou propane... Des milliers de personnes sont victimes de ce gaz tous les ans, et on dénombre une centaine de décès. En effet, le monoxyde de carbone est invisible et inodore pour nous, les humains. En fait, les émanations proviennent le plus souvent d'une mauvaise combustion, manque de ventilation ou d'un 'organe" bouché qui empêche la sortie de ce gaz. Ce gaz se propage ensuite dans les pièces et est absorbé par votre organisme en se fixant sur vos hémoglobines tout en vous asphyxiant jusqu'au décès. Gardez à l'esprit que, environs 1% de monoxyde de carbone dans l'air peut tuer en 15 minutes ! L'intoxication par CO est l'une des premières cause de mortalité en France. Attention de ne pas confondre CO et CO², en effet ce dernier n'est pas nocif.

Quel sont les signes d'une intoxication au monoxyde de carbone ?

Le problème lors d'une intoxication au CO c'est que souvent, toutes les personnes qui sont "touchés" habitent ou dorment tous sous le même toit et qu'il est très difficile de voir arriver les symptômes. Les symptômes sont les suivants (par ordre croissant en PPM)* :

- Trouble de la vision (pour 30 ppm)

- Début de céphalées ou asthénie (pour 100 ppm)

- Forte céphalée, nausée, vomissements ou fatigue (pour 150 ppm)

- Vertiges (pour 200 ppm)

- Perte de connaissance, polypnée ou tachycardie (pour 500 ppm)

- Coma, convulsions (pour 1000 ppm)

- Décès en 4 à 5 heures (pour 2000 ppm)

- Décès en 20 minutes (pour 5000 ppm)

* PPM signifie "Partie Par Million"

En conclusion, les céphalées interviennent dans pratiquement 80% des cas, suit ensuite les vertiges dans 75% des cas. Les pertes de connaissances sont d'environs 16% des cas.

Rôle du détecteur de monoxyde de carbone :

Totalement autonome les détecteurs de monoxyde de carbone sont là pour prévenir d'un danger émminent lorsque le gaz est diffusé dans votre logement. Diffusion le plus souvent la nuit pendant le sommeil. pour son fonctionnement, celui-ci détecte grâce à sa solution chimique spéciale toute émanation de CO en émettant une alerte sonore très puissante de 85dB. L'appareil ne réagit qu'à partir d'un certain seuil pour éviter des alertes intempestives. Les mesures sont effectué toutes les 45 secondes environs afin d'analyser l'air ambiant. Sur les dernières générations de détecteurs, ceux-ci sont maintenant équipés d'un écran indiquant le taux de monoxyde de carbone en temps réel.

Combien faut-il installer de détecteurs dans le logement ?

Si vos moyens le permettent, l'idéale pour une protection optimale serait de mettre un détecteur de monoxyde de carbone dans chaque pièce ou se trouve tout appareil de combustion. Il faut les placer au-dessus des niveaux de portes et fenêtres en prenant soins de l'éloigner au moins d'un mètres de l'appareil de combustion.